Augmentation des fesses

l’intervention :
Une augmentation des fesses est effectuée sous anesthésie générale ; l’implant fessier est introduit à travers une incision dans le pli fessier, ce qui rend la cicatrice minimale et presque invisible. Ensuite l’implant est positionné entre les tissus du grand muscle fessier (intramusculaire).

Les suites opératoires :
Après l’augmentation des fesses l’incision est fermée à l’aide de points de suture solubles et deux drains sont mis en place pour évacuer les sangs et les suintements. Ces drains seront enlevés le lendemain.
Les six premières semaines vous n’avez pas le droit de toucher les implants fessier. Quand vous vous asseyez sur une chaise, tenez-vous droite et ne vous affaissez pas. Le premier temps vous ne pourrez pas dormir sur le dos, mais vous dormirez sur le côté ou le ventre. Nous vous conseillons de prévoir plusieurs jours de repos après l’augmentation des fesses, après quoi vous pourrez reprendre vos activités habituelles. Après l’opération vous pourrez ressentir une douleur suite à l‘enflure de la zone traitée et des contusions légères.
Vos fesses vous donneront l’impression d’être tendues jusqu’au moment où la peau se sera adaptée à leur nouvelle forme.

Résultat :
Une augmentation des fesses est une intervention chirurgicale. Le résultat ne sera pas visible immédiatement après l’intervention. L’enflure devra réduire et la peau (et éventuellement le muscle fessier) devra s’adapter à la nouvelle forme. Après environ trois mois vous aurez une bonne idée du résultat final.

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion et recevez 10% de réduction sur votre première intervention.

You have Successfully Subscribed!