Gynécomastie

L’intervention :
L’intervention est pratiquée sous anesthésie générale. Elle dure de 1 à 2 heures.
Elle nécessite 24h à 48h d’hospitalisation.
On pratique tout d’abord une liposculpture de la poitrine, sous anesthésie générale, permettant d’enlever les tissus adipeux excédentaires. Au cours de la seconde partie de l’intervention, une incision est pratiquée à la partie inférieure de l’aréole, juste au bord (afin de rendre la cicatrice aussi discrète que possible). Via cette petite incision, le tissu mammaire réel est enlevé.

Les suites opératoires :
La douleur principale au repos, disparaît au bout de quelques jours ; la douleur lors de mouvements des bras et la raideur, peuvent durer environ deux semaines. Un corset élastique doit être porté pendant environ six semaines, afin d’empêcher l’inflammation de la zone opérée. Un drainage lymphatique manuel, par un kinésithérapeute, permet d’accélérer la dés-inflammation. Au cours des premières semaines, le mamelon est sensiblement plus dur et en retrait par rapport à la peau environnante ; après cicatrisation, la surface de l’aréole devient plus souple et plus uniforme.
Le sport, les mouvements violents, le port de charges lourdes, sont interdits pendant un à deux mois.

Résultats :
On peut s’attendre à un résultat satisfaisant dans la majorité des cas.
L’appréciation du résultat ne pourra se faire qu’au bout de 6 mois.

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion et recevez 10% de réduction sur votre première intervention.

You have Successfully Subscribed!