Lifting frontal

L’intervention :
Un lifting frontal se déroule sous anesthésie générale et dure environ 2 heures.
Pour un lifting frontal endoscopique, le chirurgien utilise un endoscope pour visualiser avec précision la zone sur laquelle il va intervenir. Un endoscope est un petit tube doté d’une lumière et d’une loupe.
Dans un premier temps, le chirurgien injecte un produit spécial pour favoriser l’hémostase (c’est-à-dire pour empêcher ou arrêter une hémorragie). Ensuite, il réalise de petites incisions à l’arrière du cuir chevelu. Etant donné que ce sont les muscles qui sont la cause des rides et des sourcils affaissés, le but sera de les atteindre via ces incisions pour les retendre.
Pour ce faire, le chirurgien décolle le périoste (membrane de tissu conjonctif qui entoure les os) au-dessous des muscles et les retend. La peau du front est à nouveau lisse, les sourcils affaissés sont retendus et une grande partie des rides horizontales éliminée. Le périoste est provisoirement maintenu grâce aux sutures solubles pour ensuite s’attacher naturellement à l’os.

Les suites opératoires :
Après un lifting frontal, la première semaine, vous devez porter un bandage. Ensuite, il est enlevé et vous pouvez reprendre vos activités quotidiennes sans contrainte. Il est cependant déconseillé de soulever des objets lourds, de faire du sport ou encore de vous pencher pendant 2 à 3 semaines après l’intervention.

Résultat :
Un lifting frontal vous garantit une expression naturelle car l’intervention a lieu sous les muscles et les nerfs. Votre regard retrouvera ainsi un nouvel éclat.

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion et recevez 10% de réduction sur votre première intervention.

You have Successfully Subscribed!