Lifting des cuisses

L’intervention :
L’intervention est réalisée le plus souvent sous anesthésie générale peut durer de 1 h 30 minutes à 2 h. La durée d’hospitalisation est habituellement de un à deux jours.
L’incision est située, en avant, près du pli de l’aine, se prolonge ensuite dans le sillon situé entre le périnée et le haut de la face interne de la cuisse, pour se terminer en arrière vers le pli fessier.
En premier lieu est réalisée une lipoaspiration plus ou moins importante des cuisses, afin de diminuer l’infiltration graisseuse existante .
La peau en excès est ensuite retirée. Toutefois, seule la partie superficielle de la peau est enlevée (par une « désepidermisation »)
La fermeture est réalisée avec des fils résorbables invisibles. Au final, la cicatrice se trouve ainsi cachée dans un pli naturel et sera donc assez discrète.
En fin d’intervention, un panty de liposuccion est mis en place.
Après l’intervention, des calmants vous seront administrés pour limiter les douleurs, de même qu’une prévention anticoagulante (pour limiter le risque de formation d’un caillot de sang dans les veines, à l’origine des phlébites).
Le port du panty de liposuccion est recommandé durant au six semaines.

Les suites opératoires :
Dans les suites opératoires, des ecchymoses (« bleus ») et un œdème (« gonflement ») peuvent apparaître. Ils régresseront dans les 10 à 20 jours suivant l’intervention.
Les douleurs sont en règle générale peu importantes, limitées à quelques phénomènes de tiraillements et d’élancements, et calmées par des antalgiques simples.
Un arrêt de travail de une à trois semaines est conseillé.
Les activités sportives pourront progressivement être reprises à partir de la 6e semaine postopératoire.

Résultats :
Le résultat final est apprécié dans un délai de 6 à 12 mois après l’intervention, temps nécessaire pour la disparition complète de l’œdème postopératoire. On observe, le plus souvent, une bonne correction de l’infiltration graisseuse et du relâchement de la peau, ce qui améliore nettement la morphologie de la cuisse.
La cicatrice ne disparaît jamais complètement mais elle s’estompe au fil du temps. Elle est souvent rosée les 3 premiers mois après l’intervention, avant de se décolorer progressivement sur une période de douze à dix huit mois à condition de ne pas avoir été exposée au soleil.

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion et recevez 10% de réduction sur votre première intervention.

You have Successfully Subscribed!